Nos produits

Fourrages été

Fourrages d'été

Comme leur nom l’indique, il s’agit de fourrages aptes à être utilisés en été, de juin à septembre. Pour ce faire, il faut utiliser des espèces :

  • dotées d’une dynamique d’implantation, de pousse, avec une aptitude à la repousse
  • aptes à supporter les fortes, voire très fortes chaleurs, 35 à 40°C
  • capables de produire avec moins d’eau
  • ne se desséchant pas à la moindre sécheresse

Les espèces dotées de ces paramètres, proviennent d’Afrique, d’Amérique du Sud.

Ces fourrages apporteront, s’ils sont bien conduits, un fourrage vert de qualité en période de pénurie d’herbe et pourront avantageusement remplacer une partie des stocks de fourrages conservés dont les coûts sont élevés.

L’évolution climatique que nous connaissons rend indispensable leur culture et leur utilisation.

Leur réussite dépend toutefois de la date à laquelle ils seront semés ; plus ils seront semés tôt, plus le succès sera au rendez-vous.

La qualité est un critère primordial ; plusieurs variétés de notre gamme sont BMR, c’est-à-dire avec une digestibilité supérieure.

Crucifères fourragères

Les crucifères fourragères bénéficient d’un grand nombre de qualités :

  • Souplesse dans les dates de semis, de mars à octobre
  • Semées tôt en saison, elles permettent de disposer d’un stock fourrager sur pied en période estivale
  • Semées après la moisson, elles permettent de disposer d’un fourrage à l’entrée, durant et en sortie d’hiver  
  • Une facilité et rapidité d’implantation
  • Une qualité alimentaire hors normes, avec en moyenne, 1 UFL et 180/200 grammes de MAT

Nous mettons à votre disposition plusieurs espèces ; le colza type hiver, la navette fourragère, le chou, le navet.

Ces espèces, sont à réserver toutefois aux vaches laitières et brebis suitées.

Crucifères
SORGHO

Informations utiles sur SORGHO ENSILAGE

Sorgho ensilage

Dès 2002/2003, SEMENTAL a recherché des solutions palliatives aux fortes températures qui fragilisaient les systèmes fourragers.

Le sorgho ensilage a été l’une des pistes privilégiées pour sécuriser la production de fourrage sur les exploitations; il valorise mieux l’eau qu’un maïs.

Le sorgho « classique » ne disposant pas d’une bonne valeur alimentaire, il est inférieur au maïs, nos investigations se sont portées sur les premiers sorghos B.M.R. qui venaient d’apparaître aux USA. Nous avons réalisé des tests agronomiques et des analyses valeurs alimentaires sur vaches laitières.

Les résultats nous ont surpris par le niveau exceptionnel des valeurs alimentaires.

Nous avons donc décidé de développer le sorgho BMR en France.

Très vite, les éleveurs ont enregistré des améliorations en terme de production, mais surtout en terme d’état sanitaire sur leur cheptel.

Le sorgho BMR s’impose aujourd’hui pour son double effet. Effet de sécurisation du système fourrager par son aptitude à produire dans des contextes climatiques difficiles, et effet de sécurisation des rations, des productions.

D’un profil alimentaire hors normes, 1 UFL avec très peu d’amidon, doté d’un niveau élevé de fibres et d’une digestibilité exceptionnelle, le sorgho s’impose comme le partenaire privilégié du maïs dans les rations.

Maïs leafy

La sélection maïs à travers le monde est essentiellement orientée maïs grain.

Le plus souvent, les maïs fourrages sont des variétés issues de cette sélection grain. Leur profil alimentaire en est la preuve ; la proportion de grain est dominante par rapport à la partie fibres. L’amidon en proportion trop importante dans la ration génère des troubles pathologiques.

La vitesse de dessiccation en fin de cycle est également un critère recherché par les producteurs de maïs grain, mais beaucoup moins par les éleveurs.

Une sélection Canadienne se différencie, la sélection de la société GLENN SEEDS, qui travaille depuis quarante années le maïs ensilage.

Les maïs dit « LEAFY », c’est-à-dire avec un très grand nombre de feuilles, de huit à seize au-dessus de l’épi, présentent un meilleur équilibre fibres/amidon. La dégradabilité des fibres est également supérieure

Le caractère « FLOURY » s’ajoute ; il caractérise la qualité de l’amidon. Celui-ci est farineux et très facilement dégradable par l’animal.

SEMENTAL développe cette génétique depuis seulement quatre années et procède aux premières homologations pour constituer une offre variétale large.

Si les critères zootechniques sont nos priorités, l’aspect agronomique n’est pas en reste ; les premiers hybrides s’imposent par leur niveau de productivité et leur fiabilité.

0921D733
Lablab 136_1

Associations avec légumineuses estivales

Dans le cadre de ses recherches pour améliorer la qualité des fourrages d’été en les associant à des légumineuses, SEMENTAL a développé l’espèce LABLAB, légumineuse d’origine tropicale.

Très vite, du fait de sa morphologie, de sa puissance de pousse et de la richesse de sa valeur alimentaire, l’idée est venue d’associer l’espèce au maïs, voire au sorgho ensilage.

Après deux années de culture, il est possible d’affirmer que l’association permet d’améliorer la valeur azotée du fourrage à la récolte, dans un contexte de recherche d’autonomie protéique.

D’autres critères sont également améliorés, notamment les dégradabilités de l’amidon et des fibres. Le calcium directement assimilable est en qualité bien plus importante.

Depuis deux années, nous développons de nouvelles expérimentations pour parfaire  nos connaissances sur les valeurs alimentaires, ainsi que l’itinéraire cultural.